Heureux qui comme Ulysse

A la recherche du bonheur
Matt. A la recherche du bonheur

Ca y est, me voilà rentré, plein d’usage et raison, au pays des vertes années, après un fantastique voyage qui, je crois, est en train de bouleverser ma vie.

J’ai découvert pendant ce voyage des paysages magnifiques et somptueux, mais aussi et surtout au contact de populations différentes, des façons de penser et d’envisager la vie, qui m’ont apporté réflexion et recul sur beaucoup de choses, et notamment sur notre monde occidental en pleine crise.

Si le Canada fût un moment d’introspection, de questionnement sur le sens que je souhaite donner à ma vie, le Chili fut, quant à lui plus axé sur l’ouverture aux autres et le partage, car j’ai enfin découvert ma vocation, ce pourquoi je suis fait :

rendre les gens heureux !

Rendre les gens heureux à travers mon travail, mais aussi au quotidien, en étant simple, humain, généreux et souriant, en essayant de transformer chaque instant en bonheur

Je me suis rendu compte au contact de ces gens, que l’on peut être heureux simplement, sans chercher la gloire, l’argent ou l’amour à tout prix. Juste en vivant l’instant présent, juste en s’ouvrant aux autres, en acceptant ce que la vie nous donne, et en savourant chaque morceau.

On n’a qu’une vie :

pourquoi la compliquer alors que cela peut être tellement simple ?

Suite à ce voyage j’ai donc pris plusieurs décisions importantes, que je vais partager avec vous :

  1. Ne jamais oublier ce travail que j’ai fait vers le bonheur et l’ouverture. Continuer d’apprendre, pour être toujours plus humble, généreux et souriant, et surtout ne pas retomber dans les erreurs du passé
  2. Partager cela avec le plus de monde possible : hormis le fait que le savoir ne vaut que s’il est partagé, je pense que mon bonheur peut conduire d’autres personnes vers leur bonheur, et le bonheur de chacun conduit à la paix et l’harmonie
  3. Gagner juste ce dont j’ai besoin pour vivre. Ne plus jamais faire de l’argent le but de ma vie, mais uniquement un moyen pour accéder à mes rêves et mes désirs

En fait, j’essaie aujourd’hui d’être le plus humain possible, et de continuer sans cesse à m’instruire : peut-être est-ce un nouveau sens, un nouveau départ pour Une Vie Verticale ?

S’instruire, s’élever, et se réaliser, extérieurement et intérieurement, pour atteindre les sommets

Aussi, pour que le fruit de ce travail que j’ai réalisé sur moi-même à force d’essais, de lectures et d’apprentissages puisse être accessible à tous, je souhaite prochainement proposer sur mon site Aventure Humaine des stages de développement personnel en montagne, car la montagne et l’effort sain de la randonnée me semblent propices à l’introspection et à la réflexion sur soi.

Je vais certainement aussi modifier légèrement la thématique de ce blog à l’avenir afin d’y faire apparaitre en plus de l’aspect montagne, un volet portant sur le développement personnel, le dépassement de soi… à voir… je ne sais pas encore très bien comment articuler tout cela, mais cela va prendre forme petit à petit !

En attendant, n’hésitez pas à commenter ci-dessous sur ces nouvelles activités, sur vos problèmes et vos questions de développement personnel : je vous répondrai avec grand plaisir, et cela pourra me donner des idées pour la suite !

2 Commentaires

  1. Je ne suis pas particulièrement religieuse, mais j’ai envie de dire “Amen” 😉

    Les voyages, les nouveaux paysages, les nouvelles rencontres ouvrent tellement les esprits! On se crée de nouveaux horizons, on relativise les petits soucis du quotidien et l’on prend mieux conscience des plaisirs simples de la vie. Finie également pour moi la course au gros salaire, mais vivre bien et faire du bien autour de soi, doublement oui.

    Le défi à mon retour du Canada: réussir à conserver ce bel optimisme face à la morosité ambiante qui, vue de loin, nous semble s’auto-alimenter. Les randonnées en montagne et les beautés de la nature aideront, c’est sûr!

    1. Parmi mes nombreuses lectures figurent des ouvrages sur le Bouddhisme, le christianisme et même l’islam. Ces lectures m’ont apporté certains éléments (et il y a d’ailleurs certaines similitudes entre les grandes religions), mais je pense que la solution est en chacun d’entre nous, indépendamment de ses convictions. La religion peut être une voie, mais pas la seule à mon avis…

      Et concernant la morosité effectivement c’est largement auto-alimenté par les médias qui nous abreuvent de pessimisme et par une grande partie des français eux même qui semblent se complaire dedans. Mais l’important est de ne passe laisser influencer : tout est loin d’être noir et puis la vie est trop courte pour se morfondre la dessus, alors que plein de choses merveilleuses n’attendent qu’à s’ouvrir à nos yeux !

      Merci en tous cas de suivre mon blog. A bientôt !

Laisser un commentaire