Coureur des Bois, une traversée du Canada en Kayak

En parcourant le Canada d’est en Ouest en direction des rocheuses, l’un de mes compagnons de voyage m’a fait découvrir Coureur des Bois. Publié aux éditions Transboréal, ce livre relate une épopée formidable en Kayak à travers le Canada.

Coureur des bois est une histoire vraie, cette d’Ilya Klvana, qui nous raconte comment, à l’âge de 20 ans il a conçu de ses mains un magnifique Kayak de bois, et a traversé le Canada à son bord, du pacifique, à l’Atlantique, à travers cours d’eau et lacs.

Plutôt qu’une description linéaire du périple, les 300 pages de Coureur des bois s’attachent à raconter tantôt le côté technique, tantôt le quotidien du voyage, avec son lot d’imprévus et de difficultés.

Jamais monotone, le récit nous dévoile petit à petit l’ampleur du périple à travers les voies d’eau historiques de la traite des fourrures. Ilyia nous raconte les portages exténuants, l’orientation parfois compliquée selon les conditions météo et la qualité des cartes, mais aussi sa confrontation à l’immensité du Lac Supérieur et du lac Huron, et à la navigation extrêmement technique sur ces grands lacs qui sont de véritables mers intérieures.

Et si après cela on s’attendait à une fin en douceur, c’est tout l’inverse qui se produit puisque la poursuite de la traversée de Montréal à l’océan Atlantique s’avère bien au contraire croissante en intensité et en péripéties. L’arrivée de l’automne et du froid, et des conditions météo de plus en plus intenses rendent la navigation sur l’estuaire du Saint-Laurent et Terre-Neuve de plus en plus technique et extrêmement dangereuse, et le récit croit encore en intensité, jusqu’à son dénouement à l’Anse aux Meadows.

Coureur des Bois nous permet de prendre la mesure du courage et de la détermination qui animaient Ilyia, pour parcourir ainsi un périple de plus de 9000km, sans assistance et uniquement par voies d’eau.

Une lecture que je vous recommande donc vivement, n’hésitez pas à vous procurer Coureur des Bois, paru aux éditions Transboréal

Laisser un commentaire